Le bel échange

Scroll Down

LE BEL ÉCHANGE / 2015

Pour accompagner l’adaptation scénique d’Un amour prodigue de Claudine Galea, la compagnie L’ambiguË propose un cycle de lectures d’autres textes de l’autrice au Centre d’Art La Fenêtre à Montpellier. Chaque lecture se fait en association avec une des membres de l’équipe artistique, qui représente aussi sa propre pratique.

Marie Clauzade a été invitée à mettre en images le roman Le bel échange.

« Dans la relation SM, il y a des règles. Les lieux et les temps sont mesurés, la souffrance est contrôlée. Un contrat est passé. Il n’y a pas de règles à la pornographie. À travers une expérience-limite de la sexualité, une femme transmet à une jeune fille, Pauline, une forme absolue de connaissance: jusqu’où être soi, comment s’appartenir, comment être le sujet de son désir sans se faire l’objet de quelqu’un. »   4ème de couverture, Le bel échange, éd. Le Rouergue 2005

“Le rouge et le bleu échangent des provocations terribles.” PJ Jouve, “Paulina” 1880

Photographies et adaptations d’après des œuvres de Caravaggio (La Flagellation du Christ, 1607 ; Méduse, 1597), Il Sodoma (L’évanouissement de Sainte Catherine de Siène, 1526 ; Saint Sébastien, 1525 ; La mort de Lucrèce, 1513), Rembrandt (Le sacrifice d’Isaac, 1635), Jules Elie Delaunay (Ixion précipité dans les enfers, 1876) et Bouguereau (La flagellation du Christ, 1880).

To accompany the scenic adaptation of “Un amour prodigue” [A Lost Love] by Claudine Galea, the L’ambiguË theatre company proposes a series of readings from different texts of the author at the art center La Fenêtre in Montpellier. Each reading is prepared in association with a member of the artistic team, who thereby represents her own practice.

Marie Clauzade has been invited to put the novel “Le bel échange” [The Beautiful Exchange] into images.

“In the SM relationship there are rules. Places and times are fixed, suffering is controlled. One enters a contract. In pornography there aren’t any rules. Through a borderline experience of sexuality, a mature woman teaches to a young woman, Pauline, an absolute form of knowledge: how far can one go to know oneself, how to be the subject of someones desire without becoming their object.”   back cover text, “Le bel échange” ed. Le Rouergue 2005

“Red and blue outrageously provoke each other.”  PJ Jouve, “Paulina” 1880

Photographs and adaptations from Works by Caravaggio (“The Flagellation of Christ”, 1607 ; “Medusa”, 1597), Il Sodoma (“St Catherine Fainting from the Stigmata”, 1526 ; “St Sebastian”, 1525 ; “The Death of Lucretia”, 1513), Rembrandt (“The Sacrifice of Isaac”, 1635), Jules Elie Delaunay (“Ixion Thrown into Hades”, 1876) and Bouguereau (“The Flagellation of Christ”, 1880).